Apiculture : que faut-il savoir sur l’élevage des abeilles ?


Si l’apiculture, ou l’élevage des abeilles, est pour certains un loisir, pour d’autres c’est un véritable métier permettant de dégager un revenu mensuel acceptable. Dans les deux cas, pour réussir cette activité, il y a quelques impératifs à connaître.

Élever des abeilles, comment ça se passe ?

Profitant de la vie sauvage, les abeilles vivaient en totale liberté dans la forêt. Pour récolter le produit des ruches, l’Homme devait détruire leur habitat naturel. Cette pratique n’était pas efficace. L’Homme a donc cherché un moyen de domestiquer ces insectes pour récolter plus de miel. Mais pour rendre pérenne l’élevage d’abeilles, l’apiculteur doit leur offrir un habitat de qualité. Pour ce faire, il doit acheter une ruche pour servir d’abri aux abeilles. En plus d’offrir un lieu de production de miel aux abeilles, l’apiculteur doit aussi penser à prodiguer les soins nécessaires au bien-être de l’essaim pour qu’il soit loin des pathologies. Il doit également offrir un environnement idéal aux abeilles pour que ces derniers aient la capacité de se développer, se nourrir et se reproduire. En effet, si les conditions d’élevage ne sont pas optimales, les abeilles risquent de déserter et de chercher un autre endroit où vivre.

Si l’élevage est effectué par simple passion, dans ce cas, on peut juste installer quelques ruches dans son jardin et s’en occuper régulièrement. Si l’activité et les produits de cette dernière se destinent au commerce, l’apiculteur devra investir dans des centaines ou des milliers de ruches. Il doit maitriser les techniques d’essaimage, l’exploitation du miel et de la cire d’abeille, mais aussi savoir comment avoir de la gelée royale et de propolis. Un apiculteur professionnel doit ainsi être inscrit au RCS et posséder un numéro SIRET. Il doit également être enregistré au registre de l’élevage et disposer d’un certificat de santé pour son élevage.

Ce qu’il faut connaître sur la technique d’élevage

Un apiculteur doit savoir comment assurer l’élevage de la reine des abeilles dans sa ruche. De la santé de cette reine va dépendre la bonne organisation au sein de la ruche et de la stabilité de la colonie. C’est aussi cette reine qui se charge de la ponte des œufs. Une tâche qu’elle fera tout au long de sa vie. Pour assurer la santé de la reine, il faut la nourrir de gelée royale. C’est aussi cette gelée royale qui va permettre aux larves de se transformer en abeilles. Les abeilles qui se nourrissent de gelées royales sont plus saines et plus robustes que celles qui ne se nourrissent que de miel et de pollen.

Ensuite, il y a la technique de l’essaimage des abeilles. Elle consiste à disperser la colonie lorsque la reproduction est efficace. L’essaimage se fait durant la période printanière et généralement avant la période de miellée ou après. Durant la production d’essaim, une colonie va augmenter et se séparer en 2. Dans ce cas, la première colonie va rester avec la première et ancienne reine. La seconde partie quittera la ruche avec une nouvelle reine pour former une nouvelle colonie. Cette seconde colonie peut également être exploitée par l’apiculteur ou être vendue à un autre éleveur.