Comment protéger vos plantes de jardin du gel ?


Un des plus grands soucis des jardiniers est la menace de gel. Le gel endommage les plantes en provoquant la formation de cristaux de glace dans les cellules végétales. Cela rend l’eau indisponible pour les tissus végétaux et perturbe le mouvement des fluides. Pour se préparer et faire face à ces situations, voici ce que vous devriez faire.

Le choix du site est important

L’altitude, la réflectivité de la surface, les propriétés du sol, la couverture et la proximité des structures ou des plantes peuvent affecter le rayonnement thermique de votre paysage. Évitez de planter des espèces tendres dans des zones ouvertes et exposées ou dans des endroits bas où l’air froid s’installe. Mieux vaut les placer près d’un mur exposé au sud ou à l’ouest, qui absorbe la chaleur le jour et la diffuse la nuit. Les clôtures, les rochers et les arbustes peuvent également jouer un rôle protecteur pour les plantations.

Mesures défensives

Arrosez le sol à fond car un sol humide retient mieux la chaleur qu’un terrain sec. Cela permet de protéger les racines et réchauffer l’air à proximité du sol. Les draps de lit, les toiles de protection, les couvertures et les feuilles de plastique constituent des couvertures appropriées pour les plantes vulnérables. Utilisez des piquets pour empêcher le matériel, en particulier le plastique, de toucher le feuillage. Enlevez les revêtements lorsque la température augmente le lendemain. Placez une lampe de 100 watts conçue pour une utilisation en extérieur au cœur d’un petit arbre. Il peut émettre suffisamment de chaleur pour réduire les dégâts causés par le gel. Les lumières de type LED remplissent une fonction similaire, mais assurez-vous qu’elles ne touchent aucun matériau de revêtement. Vaporisez un anti-transpirant sur le feuillage des plantes sensibles au froid pour sceller l’humidité. Regroupez les plantes en pot rapprochées et, si possible, dans un endroit abrité près de la maison.

Les plantes succulentes ont besoin de soins particuliers

Alors que certaines plantes succulentes, sont très résistantes au froid, d’autres sont très sensibles. Si la température descend fréquemment au-dessous de zéro dans votre région, vous pouvez conserver vos plantes succulentes dans des pots afin de pouvoir les déplacer à l’intérieur ou dans un lieu protégé sous les avant-toits de la maison, une terrasse ou un arbre. Que vos plantes succulentes soient en pots ou dans le sol, essayez de les garder au sec. Lorsque les cellules végétales sont dodues avec de l’eau, elles sont plus susceptibles d’éclater si l’eau gèle. Ne pas enlever les feuilles endommagées à moins qu’elles ne commencent à se décomposer. Les laisser en place protège le feuillage inférieur.

Ne pas réagir de manière excessive

Les plantes peuvent être remarquablement résistantes. Si vous voyez des signes de dégâts dus au gel, ne coupez pas les parties touchées et ne déterrez pas la plante immédiatement. Cela est particulièrement vrai pour les palmiers. Attendez que le temps se réchauffe pour voir si de nouvelles feuilles germent. Vous pouvez voir une nouvelle croissance saine à la base de la plante, à tel point que vous pouvez tailler les parties endommagées. Si aucune repousse n’est constatée, retirez le spécimen mort et remplacez-le par une espèce plus tolérante au froid.